Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
alecma-association.overblog.com

alecma-association.overblog.com

Association lumiere sur l emigration clandestine au Maghreb

Publié le par ALECMA

La journée internationale des droits de la femme est célébrée le 8 mars et trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du 20 siècle en Europe et aux États-Unis, réclamant l'égalité des droits, de meilleures conditions de travail et le droit de vote. Le thème de cette année est : l’autonomisation. Nous avons bien voulu tendre notre micro à une femme active de nationalité et d’origine camerounaise vivant au Maroc. Clémence Robert est une jeune femme comme toutes les autres qui n’a pas voulu comme certaines femmes de son âge rester les bras croisé mais elle a bien voulu faire quelque chose de ces deux mains et s’est spécialisée dans le milieu de la coiffure. Clémence nous à donné l’opportunité malgré son emploi du temps très surchargé quelques minutes dans son salon en plein Marrakech bourré de femmes qui cherchaient à se rendre belle.


Salut Clémence comment vas-tu ? Peut tu dire à nos lecteurs, qui est clémence rober
t ?
Bonjour merci de m’avoir permis de m’exprimer en cette période de la journée internationale de la femme ; je vais très bien merci.

Je suis, une jeune camerounaise originaire de la province du centre.


Et si tu nous disais comment tu es arrivé au Maroc ?
je suis arrivé au Maroc déjà en octobre 2011 dans le but de continuer pour l’Amérique du sud, étant obtenu mon vestale billet d’avion étais hors du prix, et me voila coincé au Maroc dans la ville de Casablanca


3- Certains médias jugent ce pays que tu as pris pour deuxième patrie un peu hostile pour des étrangers comment tu arrives à t’en sortir ?
Déjà je n’avais rien, et je dormais dans le salon d’une compatriote, j’étais obligé de me trouver du travail pour subvenir à mes besoins.

J’ai commencé a cherché dans le salon à la médina de Casablanca mais sans suite. Alors, jais rencontré des filles dans la rue afin de leurs proposé des coiffures a domicile, ça fonctionner pendant un an mais juste pour me nourrir, je me sentais de ne pouvoir rien envoyé a ma famille dans mon Pays, a ma fille, et. Je suis parti de Casablanca pour m’installer sur Marrakech.

Ça été aussi difficiles, grâce a ma formation d’esthétique et coiffure j’ai obtenue ,un poste dans un salon de coiffure,après après six moi ,j’ai envoyé mon CV au Sofitel golf d’Essaouira ,ou j’ai été employé en tant que thérapeute ,après un bonne période ,j’ai décidé d’ouvrir mon propre salon de beauté.


Patronne dans un grand salon de coiffure ici à Marrakech comment est née cette idée ? Et depuis quand exerce cette profession?
J’ai toujours eu envi de travaillé a mon compte, et comme ici a Essaouira il y a pas de salon pour nous les africaines, alors je me suis lancé ; j’exerce ce métier depuis 2008


C’est un salon africains ou un salon mixte ; je veux dire tout le monde peut bien se coiffure chez toi ? Quel est le nom de ton salon ?
C’est un salon mixte tout le monde peu se coiffé et se massé le nom. C’est le centre de beauté BASMA


Pour toi la coiffure nourri-t- elle son homme ici au Maroc ?
bien sur que la coiffure nourrit son homme o Maroc


C’est la fête de la femme penses-tu que cette fête à lieu d’être ?
Je pense que cette fête car travers ce jour les femmes apprenne plusieurs chose par exemple pendant les débat, des interviews
L’autonomisation que penses tu de ce thème 2013 ?
Pour moi, ce thème est très bien placé car être autonome est la meilleure chose dans la vie en société


En Afrique noire d’où tu viens les droits de la femme ne sont pas parfois bien respectés. Pour toi quelle est la solution ? Dire que les droits de la femme ne sont pas trop respecté en Afrique noir c’est trop dire, on e peu pas généralisé tout le monde, il y en qui respecte ; pour la solution est le dialogue entre couple voyagé et voir comment vivent d’autre couple



Pour une jeune africaine qui rêve d’être comme toi quel est le conseil que tu peux lui donner ?
Je donne comme conseil a une jeune africaine qui rêve de devenir comme moi, le courage la patience être humble et savoir ce qu’on cherche
Il y’a-t-il une surprise pour l’occasion (8 mars) dans ton salon… ?
Oui bien sur je fais le rabais sur toute la coiffure et soin


Clémenc e ALEC-ma de par ma voix te remercie et te souhaite beaucoup de courage et de prospérité dans ce que tu sais faire le plus la coiffure et à très bientôt.

Mercis pour votre soutien

SYLVIN MBARGA

Déjà je n’avais rien, et  je dormais dans le salon d’une compatriote, j’étais  obligé de me trouver du travail pour subvenir à mes besoins.
Déjà je n’avais rien, et  je dormais dans le salon d’une compatriote, j’étais  obligé de me trouver du travail pour subvenir à mes besoins.
Déjà je n’avais rien, et  je dormais dans le salon d’une compatriote, j’étais  obligé de me trouver du travail pour subvenir à mes besoins.
Déjà je n’avais rien, et  je dormais dans le salon d’une compatriote, j’étais  obligé de me trouver du travail pour subvenir à mes besoins.

Commenter cet article

haymoz delphine 14/09/2014 15:54

Moi je cherche le travail dans les salons de coiffure africaine je vis en suisse merci

haymoz delphine 14/09/2014 15:51

Moi je suis en suisse je cherche le comme coiffeuse africaine

Catégories

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog